LIVRAISON COLISSIMO 48 HEURES | OFFERTE DÈS 100€ D'ACHAT

Des étudiants en master de Fashion Design Management collaborent avec animaná

Quatre étudiants en master de Fashion Design Management ont récemment collaboré avec animaná, alors que la nouvelle marque argentine de luxe durable s'apprête à entrer sur le marché britannique après l'ouverture d'une boutique à Paris.

Après l'ouverture par animaná de leur première boutique européenne à Paris l'année dernière, la marque cherchait à s'étendre au Royaume-Uni et souhaitait collaborer avec les étudiants du London College of Fashion pour mener des recherches et lancer une campagne sur les réseaux sociaux. La marque voulait travailler avec les étudiants de LCF pour leur excellente connaissance du marché et pour leur compréhension des tendances de la mode à Londres.

La marque a demandé à Jenn Poage, à Gerda Micke, à Karolin Wilkens et à Iciar Bravo Tomboly de reprendre la tradition des artisans de Patagonie et de développer l'économie locale de manière durable et éthique. Ils ont travaillé sur l'élaboration du manuel de la marque, sur les stratégies de communication marketing et sur la création d'une voix pour la marque en créant des contenus narratifs. LCF News a rencontré le groupe pour savoir comment leur collaboration s'est déroulée.
Jenn Poage, Gerda Micke, Karolin Wilkens et Iciar Bravo Tomboly ont tous travaillé ensemble sur le projet.

Comment est née la collaboration et avez-vous trouvé qu'il était facile de communiquer entre différents pays?

"Gerda, notre chef de projet, envisageait de faire sa thèse de maîtrise sur l'Argentine, et pendant ses recherches elle a fait la connaissance d'animaná. Nous nous sommes ensuite vu confier un projet de groupe avec un partenaire industriel, elle nous a alors demandé si nous étions intéressés pour travailler avec les marchés émergents sur le thème du commerce équitable. Or, voilà l'une des raisons principales pour lesquelles nous voulions tous venir étudier au London College of Fashion, nous voulions tous collaborer avec différentes nationalités et apprendre plusieurs approches internationales du management. L'entreprise a été  très accessible, notamment grâce à Mateo Zambruno, copropriétaire d'animaná vivant à Londres,avec qui nous avons eu des réunions régulières, ainsi que grâce à quelques discussions Skype avec leur équipe graphique interne en Argentine. "

La stratégie crée par le groupe :

Qu'avez-vous fait pour animaná pendant cette collaboration de quatre mois? Comment la marque a évolué ou grandi pendant cette période?

«Pendant notre collaboration, nous avons imaginé l'image de marque, la voix de l'entreprise à travers des éléments narratifs et la stratégie marketing sur les réseaux sociaux. Nous avons également tenu leur compte Facebook et Instagram pendant un mois, en équilibrant les contenus portant sur l'aspect luxueux de la marque et ceux portant sur les aspects de commerce équitable de animaná. Nous voulions présenter un message de marque cohérent sur le développement durable.Nous avons également réalisés tous les photo-shoots et le stylisme, ainsi que la rédaction du message et de la marche à suivre de la stratégie marketing. Nous avons eu de très bons retours de la part de l'équipe animaná et d'autres consultants auxquels ils font appels. Nous sommes tous très satisfaits de la nouvelle image de marque que nous avons aidé à faire émerger. Nous avons également augmenté leur présence sur les réseaux sociaux et collaboré avec des organisations de mode équitables  comme Fashion Revolution et Provenance.

Cette collaboration a-t-elle été plus facile ou plus compliquée que prévu?
«Vous recevez ce que vous offrez ! Ça a été difficile car nous y avons consacré beaucoup de travail, d'efforts et d'amour, mais en même temps, cela a été extrêmement gratifiant, car nous avons pu constater directement la croissance de la marque. Ils ont été très accueillants et heureux de cette collaboration avec LCF. Ils nous ont vraiment donné l'impression de faire partie de la famille animaná.

Quel genre de réponse avez-vous reçu du public et de la marque ?

«Nous avons reçu des compliments de la part de la marque et de leurs consultants, nos efforts ont été très professionnels, créatifs et toujours réactifs. Le copropriétaire nous a même parlé de travailler sur une nouvelle campagne animaná pour cet hiver. Ça a été une bonne expérience pour nous et pour eux, en tant que start-up. Ils n'ont pas un énorme budget pour la communication marketing en tant que PME, donc nous avons eu une excellente opportunité de mettre en pratique notre diplôme. C'était gagnant-gagnant. L'entreprise était très réceptive à nos idées et a fait  confiance à notre jugement, qui est en partie venu d'un respect pour l'exigence de la LCF et de notre connaissance dans ce domaine. "

Vos cours vous ont-ils aidé à élaborer la reprise en main et la stratégie?

«Ce fut une excellente occasion d'appliquer les théories et les modèles que nous avons appris, tout en bénéficiant du soutien des tuteurs tout au long de la collaboration.La chose la plus importante que nous avions apprise était la recherche : s'assurer de d'avoir tout recherché afin d'avoir une base solide pour le projet et pour atteindre les objectifs. Nos projets avec des partenaires industriels nous ont permis d'appliquer nos connaissances commerciales dans des situations réelles, en incluant des éléments design. Le master en Fashion Design Management nous a enseigné comment collaborer, l'importance d'observer le public cible et comment résoudre le problème de l'attitude auto-centrée des clients. L'unité Fashion Branding été le fondement des recherches, des visuels, de la voix, de la mission, de la vision et de la recherche de l'identité et de la personnalité de la marque. L'unité Managing Fashion nous a guidé tout au long du projet et nous a aidé à créer le brief, à gérer le temps, et à adapter notre processus en cas de besoin, et à évaluer les résultats. "

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés