LIVRAISON OFFERTE DÈS 100€ D'ACHAT

Pour une industrie textile durable

MODE ÉTHIQUE AU SIÈGE DES NATIONS UNIES - NEW YORK

Avec animaná et Hecho por Nosotros, nous cherchons à étendre la portée de notre action au monde de la mode durable à travers la recherche et la sensibilisation. À cette occasion, nous avons organisé une conférence au siège des Nations Unies à New York où nous avons invité des spécialistes de la mode éthique pour parler du développement durable et de son potentiel énorme pour éradiquer la pauvreté.

 

 

 

OU? - Au Conseil économique et social du siège des Nations Unies à New York.

 

QUAND? - Lors de la 56e session de la Commission pour le développement social. Du 29 janvier au 7 février 2018.

 

POURQUOI ? - Nous avons organisé l'événement #Objectifsglobaux pour une industrie textile durable dans le but de discuter d'une transformation de l'industrie vers un modèle de développement durable dans le cadre du Programme 2030.

 

Introduction à l'événement:
Pour la deuxième année consécutive, l'événement a souligné le potentiel de l'industrie textile à atteindre les objectifs du Programme 2030, en plus d'appeler à la collaboration pour avancer vers un secteur textile durable.

 

Cette année, les tables de discussion ont été rejointes par une rangée d'experts en commerce équitable tels que Patrick Duffy (Plateforme mondiale pour l'échange de mode,  Objectif Commun), Lilian Lu (Global Compact) en tant que modérateur de l'événement,  Cara Hagan (GoodWeave International) , Lucia Cuba (École de design Parsons), Natalia Martinez Sagan (Révolution de la mode aux États-Unis) et Rebecca Van Bergen (Nest), qui ont inspiré une variété de sujets : de la pensée circulaire et de l'éducation, au rôle crucial des acteurs unis dans les chaînes d'approvisionnement des pratiques durables.

----

Messages des intervenants :

Par ordre d'arrivée, chaque invité a partagé son expertise et sa vision d'un monde durable où la pauvreté serait éradiquée et où la transparence sur le marché du travail serait une réalité.

 

     
 KATE HOLZMAN
HECHO X NOSOTROS New York
Kate Holzman a lancé l'événement avec un aperçu de la situation actuelle et des possibilités de l'industrie avec un accent particulier sur l'artisanat et les producteurs de fibres naturelles. Dans sa présentation, elle a commenté comment l'industrie textile pourrait devenir une plateforme pour avancer vers le développement durable dans le cadre du Programme 2030. L'action collaborative et un changement de direction de nos modèles de production actuels vers un modèle circulaire augmenteraient et accéléreraient ce développement.

  
    LILIAN LIU
Global Compact
Lilian Liu a poursuivi avec une introduction aux modèles de collaboration qui ont réussi et à leurs politiques. L'ONU Global Compact travaille sur la dimension politique dans le cadre de leurs 10 objectifs principaux de développement durable. Son message était fondé sur l'idée que pour générer de vrais changements, tous les acteurs impliqués doivent collaborer dans les pratiques durables. Les cadres politiques locaux et spécifiques sont tout aussi cruciaux que d'autres acteurs pour prendre en compte les réalités locales et saisir les possibilités locales. Cela ne peut être amélioré qu'en amenant les cadres existants au niveau local. 

 LUCIA CUBA
Parsons School of Design
Lucia Cuba a développé davantage sur le pouvoir de la mode en tant qu'outil pour le  changement, en insistant sur le pouvoir du consommateur individuel : nous choisissons ce que nous portons et pourquoi nous le portons, nous choisissons où cela se produit. Autrement dit, nous devons nous insérer dans les valeurs durables dans le caractère de l'entreprise. Le concept d'éthique de la chaîne d'approvisionnement ne devrait pas être une discussion uniquement pour les grandes marques. Au lieu de cela, nous avons besoin de questionnements et d'une curiosité constante pour que le changement devienne une nécessité et que nous puissions identifier des moyens collaboratifs vers la durabilité. 

   
NATALIA MARTÍNEZ SAGAN
Fashion Revolution USA
L'éducation est un outil essentiel pour atteindre la durabilité. Natalia Martínez Sagan a évoqué la nécessité d'une meilleure éducation sur les objectifs de développement durable et sur l'arrivée d'une chaîne de problèmes, ainsi que sur la nécessité d'impliquer les individus et les consommateurs pour générer un impact sur les obstacles à l'éradication de la pauvreté.

       CARA HAGAN
GoodWeave International
Cara Hagan a enchaîné en insistant sur l'importance de faire face à la vulnérabilité du secteur informel sur le marché du travail textile pour éradiquer la pauvreté. GoodWeave a un système qui crée de la transparence dans la chaîne d'approvisionnement informelle, qui est normalement complètement cachée. Avec une transparence accrue, nous pouvons améliorer les conditions de travail en éliminant le travail forcé et l'exploitation d'enfants et faire la promotion du concept de salaire décent. 

REBECCA VAN BERGEN
Nest
L'éradication de la pauvreté sous toutes ses formes et dimensions, y compris l'extrême pauvreté, constitue le plus grand défi mondial et une exigence indispensable pour le développement durable, en plus d'être liée à l'industrie textile. Rebecca van Bergen a présenté le fait que les marques multinationales ayant beaucoup de pouvoir pour éradiquer la pauvreté dans leurs chaînes de valeur,  n'agissent pas. Actuellement, l'industrie s'auto-régule largement : ce qui ne peut pas être la meilleure solution. Dans tous les cas, des technologies telles que la technologie «blockchain» (enregistrements constants et numérisés) peuvent conduire à la transparence, et  par exemple, les technologies fondées sur les téléphones mobiles peuvent potentiellement amener les grandes marques à être interrogées sur ce manque d'action . Il y a de la peur et un manque de responsabilité lorsque la chaîne de valeur devient visible grâce à la technologie.



-----

Objectifs et annonces:

L'un des objectifs de l'événement était de discuter ensemble de la marche à suivre pour une action concertée en faveur du développement durable dans l'industrie textile. Il y a eu une discussion et un brainstorming passionnant, où chaque personne de la salle a eu le sentiment d'avoir une préoccupation en commun, ce qui a permis  de travailler sur des solutions possibles.

De la même manière, les participants ont été invités à envoyer des idées pour la collaboration des objectifs dans #HechoChallenge via e-mail ou réseaux sociaux.

Vers la fin de l'événement, nous avons annoncé notre partenariat avec Common Objective, un réseau intelligent pour l'industrie de la mode qui est vraiment ancré dans la collaboration pour amener l'industrie à la durabilité. La mission du CO est de bâtir des entreprises prospères, avec des impacts positifs sur l'environnement et les personnes.

Nous allons travailler avec le CO dans des événements et des projets éducatifs.
Pour en savoir plus et être capable de collaborer, venez visiter  https://www.commonobjective.co/register.

 

-----

Enseignements finaux:
La plus grande leçon de l'événement est que si nous pouvons compter sur un cadre de conditions adéquates et une politique environnementale encourageante, l'industrie a un grand potentiel de croissance, d'innovation durable, d'appréciation des traditions et de culture, de développement de pratiques qui respectent l'environnement et d'opportunités d'emploi. Le développement pourrait être encore plus grand grâce à des initiatives de collaboration, en trouvant des moyens pour appliquer des modèles mondiaux à tous les niveaux de la chaîne d'approvisionnement et en explorant les possibilités d'appliquer des modèles circulaires.

Si vous voulez en savoir plus sur le programme des Nations Unies et notre participation à l'événement, nous vous invitons à lire l'article du Magazine Eluxe sur notre événement ici:

https://eluxemagazine.com/magazine/global-goals-fo...

  
          

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés