LIVRAISON COLISSIMO 48 HEURES | OFFERTE DÈS 100€ D'ACHAT

Notre ONG soutient les normes de durabilité à l'ONU

animaná et Hecho por Nosotros renforcent la chaîne de valeur des camélidés et le développement local à travers divers projets, ateliers et programmes de recherche au niveau régional et mondial, en construisant et en initiant une collaboration multipartite à travers la chaîne.


Dans ce cadre là, Hecho por Nosotros et animaná ont discuté la semaine dernière à l'ONU les normes de durabilité, notamment du point de vue des exportations vertes et durables, selon les programmes de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), corps principal de l'ONU responsable de faire du commerce international un moteur pour le développement durable. Nous avons rencontré Mme Miho Shirotori, chef de la Section de l'analyse commerciale mondiale et régionale, pour discuter des défis et des opportunités découlant des normes de durabilité et de ce que nous pouvions faire pour que les petits exploitants et les PME des pays en développement utilisent ces normes comme un outil pour le développement durable.

Nous avons abordé la question dans le cas de la Patagonie et des Andes, avec les artisans et les différents intérêts des parties concernées (producteurs et gouvernement) et discuté du manque d'efficacité du système et de la participation inégale des producteurs, car il n'est pas facile de comprendre l'intérêt d'appliquer ce système durable à l'échelle mondiale.

L'évolution des innovations blockchain et des certifications blockchain peuvent aider les PME et les autres petits exploitants, ayant particulièrement peu de ressources, à investir pour obtenir des certifications afin de démontrer la durabilité de leurs actions  à chaque étape de la production. Associées à des technologies permettant aux clients d'accéder à ces données, ces innovations peuvent accroître la transparence
Cependant, il existe un véritable déficit de financement qui doit être résolu entre les différentes parties prenantes. Beaucoup d'artisans, de coopératives et de PME ne sont pas en mesure d'adopter la technologie si elle ne leur est pas fournie par le gouvernement et par les acteurs du marché mondial. Une solution pourrait être un financement public du gouvernement ce qui serait aussi dans son intérêt pour faire partie des marchés de capitaux mondiaux.

De plus, nous devons promouvoir des accords entre les pays et les continents, en attirant le soutien international nécessaire pour faire progresser le développement des opportunités pour l'Amérique Latine.

NOUS CROYONS EN LA COLLABORATION ENTRE LES ONG, LE MONDE ÉCONOMIQUE, LES CONSOMMATEURS ET NOUS EN TANT QUE SOCIÉTÉ. TOUS ENSEMBLE DIFFUSANT LES MEILLEURES PRATIQUES DU COMMERCE ÉQUITABLE  EN CRÉANT DES ESPACES OUVERT 

À LA COLLABORATION, UNISSANT NOS FORCES POUR DE NOUVELLES  AVANCÉES EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE.


NOUS SOMMES IMPATIENT DE COLLABORER AVEC LA CNUCED !

1 commentaire

  • NO SE COMO ACCEDER A LA COMPRA DE UN SUERTER COLOR NATURAL.GRACIAS.

    silvia vilma quaglia

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés